Manger vegan et sans-gluten fait-il mincir ?

Ces nouveaux modes de vie font fureur depuis des mois (et c’est tant mieux !), partout nous voyons de nouveaux restaurants vegan, « gluten-free », végétariens ou les trois à la fois ouvrir. Ils vantent les bienfaits de telles alimentations et leurs devantures souvent très catchy nous donnent envie de franchir la porte pour « faire du bien à notre corps ». Il y a quelques mois, j’avais moi-même écrit un article sur ma perte de poids après mon passage à une alimentation quasiment 100% végétale. Bien que je continue à me gaver de pain blanc plein de gluten, je m’intéresse aussi au monde de vie sans-gluten pour tous les avantages qu’il a l’air de procurer, surtout au niveau digestif. Malgré tout, un business immense règne autour du véganisme et du gluten-free et rien qu’en France, ce dernier pèse plus de 95 millions d’euros et jouit d’une croissance de 30 à 40% par an. Parmi les adeptes, on trouve quelques vrais malades cœliaques mais surtout beaucoup de gens comme vous et moi à qui l’on veut faire croire qu’il faut stopper le gluten immédiatement pour que tous nos problèmes disparaissent 🙂

Alimentation et perte de poids vegan et sans gluten

Cependant, si l’on s’intéresse à la perte de poids et seulement à la perte de poids, l’alimentation végane et/ou sans-gluten est-elle idéale ? Devenir vegan, végétarien ou supprimer le gluten de son alimentation va t-il nous faire mincir plus facilement et rapidement ? La réponse est simple : OUI, mais cela dépend aussi de nos antécédents en terme de nutrition.
En fait, ce qui nous fait maigrir, c’est surtout de changer nos habitudes alimentaires en portant une attention particulière à ce que nous achetons : décrypter les étiquettes par exemple, mais cela réduit aussi considérablement le choix que l’on a lorsque l’on fait les courses et que l’on passe en cuisine. On réorganise toute notre alimentation pour remplir nos placards de choses nouvelles et plus saines. J’enfonce aussi une porte ouverte lorsque je dis qu’en supprimant les produits industriels, on passe plus de temps à cuisiner nous-même et donc à contrôler ce qu’on ingère. Forcément, ça aide !

Alimentation et perte de poids vegan et sans gluten

Manger végétarien, c’est déjà se débarrasser des graisses saturées et du cholestérol présents dans la viande (en plus des cancers et autres joyeusetés). Manger vegan, c’est supprimer de son alimentation les œufs (cholestérol), les produits laitiers (le lactose est le sucre du lait) pour laisser la part belle aux fibres. Manger sans gluten, c’est dire adieu aux burgers, au pain, crêpes, gaufres, pâtisseries, pâtes, etc.

On a donc démontré par A+B que forcément, on allait mincir beaucoup plus vite qu’avec un régime omnivore, et ce le plus sainement du monde. De nombreuses études scientifiques montrant le lien entre perte de poids et alimentation végétale ont été menées : « A Plant-Based Dietary Intervention Improves Beta-Cell Function and Insulin Resistance in Overweight Adults: A 16-Week Randomized Clinical Trial » a par exemple démontré que cela entraînait des changements non seulement physiques mais également du point de vue de la santé des individus initialement en surpoids.

Je terminerai par dire que ce qui fait grossir est surtout du ressort des industriels. Même vegan, un produit bourré de sucres et d’additifs ne nous fera pas mincir. Même sans-gluten, un industriel rassemblera toutes ses forces pour inventer un gâteau gras et sucré qui nous rendra accros. Si l’objectif est de perdre du poids, il faut aussi être conscient que les faux-mages et simili-carnés pour barbecue ne doivent être sortis que pour des occasions spéciales !

L’avantage, c’est qu’en étant végé, on peut manger plus pour grossir moins ♥ 

Joli mot de fin, nom ? 😉

 

Leave a Reply