Voyager pas cher : mon expérience BlaBlaCar (covoiturage)

Vous êtes jeune, étudiant, avez envie de voyager et votre bourse n’est pas extensible ? Rassurez-vous, nous sommes des milliers dans le même cas et heureusement, des solutions existent ! Et le début de l’été est le moment parfait pour prendre le large.

D’ailleurs, les astuces les plus connues circulent de plus en plus et tout le monde commence désormais à être touché par les bons plans pour visiter le monde à moindre coût. Etant étudiante dans le tourisme, nos profs nous donnent parfois des clés pour se loger pas cher, se déplacer, visiter les pays ou encore manger pour presque rien.
Il est donc pour moi logique et tout à fait faisable de s’organiser un voyage pour un prix total complètement abordable et défiant toute concurrence :p

Aujourd’hui, je m’attaque à un sujet dont la blogosphère ne s’est pas beaucoup emparé : BlaBlaCar !

Cette solution de covoiturage écolo et sociale est une vraie révélation pour moi qui n’avais pas essayé plus tôt : ma première expérience a été très positive.
Je ne suis pas toujours très organisée et décide parfois au dernier moment de rentrer chez moi à Paris le temps d’un week-end. Lorsque les billets de train dépassent 200 euros pour l’aller seulement ou qu’il n’y en a plus de disponible, c’est BlaBlaCar qui intervient. Je ne dirais pas que c’est LA solution économique par rapport aux Ouigo ou aux autocars par exemple, mais j’ai payé moins de 50 euros pour un trajet de 8 heures.

Pour une première, essayez de choisir un membre expérimenté avec le plus de notes positives possible afin d’être bien guidé. Ainsi, tout s’est parfaitement déroulé pour moi et la communication avec le conducteur a été top : nous nous téléphonions pour se donner rendez-vous, la veille pour m’expliquer où aller…

Son trajet commençait à Saint-Tropez et finissait à Paris, et les étapes sont au préalable consultables sur le site de BlaBlaCar : pas de surprises ou d’arrêts mystères. En plus, les conducteurs sont souvent enclins à vous déposer à l’endroit qui vous arrange le plus – du moment qu’il est sur la route et ne nécessite pas un trop gros détour.

Le covoiturage, c’est aussi et surtout un excellent moyen de faire des rencontres ponctuelles et de discuter avec tous les gens qui font le trajet avec vous. J’ai rencontré 7 personnes au total ! Ce qui est énorme et très enrichissant, puisque j’ai discuté avec un londonien, deux femmes, une dame âgée, le conducteur et deux jeunes. Si néanmoins vous ne souhaitez pas converser, regardez sur la fiche du trajet si le conducteur est plutôt « bla » (ne parle pas trop) ou « blabla » (discute volontiers).

Les trajets disponibles se comptent par milliers et vous emmènent -à priori- partout. Au départ de Marseille, il est possible de rejoindre la France entière. Par exemple, un Marseille-Bordeaux (et les villes aux alentours) vous coûte à peu près 40€, pour aller à Lille il faudra compter 70€ en moyenne, ou encore Strasbourg pour 60€ et Saint-Malo pour 70€.

(l’Afrique, je n’ai pas encore testé)

Voyager dans toute l’Europe, c’est aussi possible : Marseille-Porto démarre à 70 euros et va jusqu’à 120€. Marseille-Rome ne dépasse pas 70€, rejoindre Amsterdam coûte autour de 80€ et vous pourrez vous rendre en Slovaquie pour une petite centaine d’euros. Les exemples ne manquent pas ! Où aimeriez-vous aller en covoit ?

Pour ce qui est de la partie technique, vous avez un code à transmettre au conducteur à la fin du trajet afin qu’il touche l’argent. Évitez de lui donner avant ou trop tôt, on ne sait jamais ! D’ailleurs, si les péripéties de certains avec le site sont drôles, d’autres peuvent faire peur (voyage de mineur qui tourne mal, être déposé à un endroit improbable,…) Prenez vos précautions !

J’espère vous avoir éclairé sur le covoiturage avec BlaBlaCar : vous l’aurez compris, je suis charmée. C’est un moyen très convivial, original, abordable et rapide pour voyager !
N’hésitez pas à me raconter vos expériences personnelles en commentaires, et à me dire quelle est la destination la plus cool que vous ayez rejointe en covoit 😀

Je vous embrasse, et à très vite !

One Reply to “Voyager pas cher : mon expérience BlaBlaCar (covoiturage)”

  1. Tant que le covoitureur n’est pas Didier 52 ans et fan de U2 ça se passe bien 🙂

Laisser un commentaire