Movember : Messieurs, agissez contre le cancer !

Bonjour à tous !

Si vous êtes quelqu’un de très connecté et qui allez régulièrement sur les réseaux sociaux, vous n’avez pas pu passer à côté du terme « Movember » ce mois-ci. Contraction de « mo » (=moustache) et « november », cet événement initié par la Movember Foundation appelle les hommes à se laisser pousser la moustache, et uniquement la moustache, pendant 30 jours au mois de novembre. Le but ? Récolter des fonds pour le financement de projets pour la santé masculine, mais aussi, sensibiliser l’opinion publique que l’on sait plus réticente à parler des maladies des hommes que de celles des femmes.

Le mode d’emploi est simple : il suffit de s’inscrire sur le site de la fondation, et appeler aux dons via notamment les réseaux sociaux ! C’est pour cela que l’on trouve beaucoup de vidéos YouTube ou de posts Instagram par exemple. De plus, le vrai avantage de cette initiative est qu’elle suscite le questionnement : si un de vos amis qui porte la barbe d’habitude débarque avec une moustache seulement, vous allez lui poser des questions et c’est là que le bouche à oreilles agit ! « Ouiiii, tu sais c’est pour la fondation Movember qui en fait se bat contre blablabla ». C’est ça la vraie force de Movember !

Concrètement, la Movember Foundation lutte contre les décès prématurés chez les hommes, qu’ils soient dus au cancer de la prostate, des testicules, à un suicide ou à la santé mentale.
Elle est née en 2003 lors d’une soirée où deux amis ont eu l’idée d’instaurer un mois destiné à récolter de l’argent en invitant les hommes à montrer leurs moustaches. Ils ont donc appelé 30 jeunes hommes à se laisser pousser la moustache, et le nombre de participants n’a depuis cessé d’augmenter pour atteindre en 3 ans 65 000 participants et plus de 6 millions d’euros de bénéfices. Les pays engagés n’étaient alors que la Nouvelle-Zélande et l’Australie.

Aujourd’hui, 12 ans après sa création, la fondation a réussi à financer 1200 projets et a récolté plus de 540 millions d’euros par le biais de la mobilisation de 5,2 millions de « Bros » mais aussi de « Sistas », c’est à dire des hommes et des femmes qui s’engagent dans ce projet. Pas de panique, les femmes qui s’y prêtent ne laissent pas pousser leurs moustaches mais s’en fabriquent ou s’affichent avec des fausses : après tout, quelle différence ?
Les pays qui participent au Movember sont de nos jours plus nombreux et vous pourrez retrouver la liste ici. On peut en compter une vingtaine parmi qui on trouve le Canada, la République Tchèque, la Finlande, Singapour, l’Afrique du Sud, l’Irlande mais aussi la France, heureusement !
J’espère que la Movember Foundation pourra bientôt annoncer un plus grand nombre de participants, même si on ne peut que se réjouir de l’engouement mondial de cet initiative, en seulement 12 ans !
On attend donc les chiffres de 2016 avec impatience ! 😀

Je n’avais pas prévu de faire cet article avant d’en écrire les premiers mots. Personnellement, j’avais plusieurs fois entendu parler de Movember, notamment grâce à Big Moustache (qui propose des kits de rasage en livraison à domicile) qui a donc un rôle assez drôle par rapport au concept, mais je ne savais pas tout.
J’ai voulu en apprendre plus et j’ai vraiment adhéré à l’idée.
Même si la Movember Foundation lutte en partie contre les suicides de jeunes hommes, la plupart des bénéfices réalisés sont pour le moment allés à la Prostate Cancer Foundation d’après les informations que j’ai pu trouver.
Qui peut dire qu’on parle facilement de la santé masculine dans notre société ? Il y a toujours un tabou qu’on ne peut que regretter. Pourtant, je n’ai pas l’impression qu’il soit aussi délicat d’aborder les problèmes féminins qui se démocratisent de plus en plus (l’endométriose, le cancer du sein, ou tout simplement les règles).

Alors qu’on soit concerné par le cancer de près, de loin, ou qu’on ne le soit pas, il est important de se mobiliser pour aider les autres. Surtout lorsqu’il s’agit de petits challenges, comme pour Movember, qui n’affectent pas votre vie mais peuvent aider à améliorer celles des autres !

Merci à ceux qui auront lu jusqu’au bout ! J’espère vous avoir intéressé et surtout vous avoir donné envie de tenter l’expérience 😀 On se donne rendez-vous l’année prochaine ?

2 Commentaires

  1. […] avais déjà parlé dans mon article sur le Movember : Big Moustache est une jeune entreprise qui propose des kits de rasage à l’ancienne en […]

  2. […] avais déjà parlé dans mon article sur le Movember : Big Moustache est une jeune entreprise qui propose des kits de rasage à l’ancienne en […]

Laisser un commentaire